Véranda en aluminium, PVC ou acier : pour laquelle opter ?

Dans le passé appelée jardin d’hiver, la véranda constitue d'abord une pièce additionnelle dans maison habitation. Lieu de vie à part entière, elle donne de surcroît du style à la maison, en construction ou en rénovation. Ses baies vitrées rendent encore l'espace particulièrement lumineux.

Pergola bioclimatique alu mural

Une véranda devient tout autant bureau que cuisine. Pensez bien cependant à vous renseigner auprès de votre mairie : une déclaration de travaux peut être nécessaire pour la construction. Trois mois d’attente peuvent être nécessaires.

Comment aménager sa véranda



Du sol au toit en passant par les parois, la construction de la véranda demande de multiples étapes. Il convient d'abord de couler une dalle en béton, préférablement de couleur foncée pour s'assurer un apport thermique, puis pour ceux qui le souhaitent la recouvrir d'un revêtement. Les portes et fenêtres comme les parois ne supportent pas un simple vitrage car il faut garantir l'isolation.

Plusieurs matières peuvent être utilisées pour le toit : verre, plaques, ardoises... Des agencements supplémentaires peuvent être mis en oeuvre comme la pose de rideaux. L'ossature de la véranda peut être composée de divers matériaux.

Dans 90% des cas, l'alu est utilisé, solide, adapté à toutes les formes, facile à nettoyer et vendu dans de multiples couleurs. Il apporte de plus une touche résolument moderne à n'importe quelle demeure. Finalement, de grandes avancées ont été réalisées pour ce qui concerne l’isolation.

Les autres matériaux possibles sont le PVC, le plus économique, une essence de bois pour son esthétisme et sa résistance voire le fer forgé, matière de prestige.

L'utilisation de la pergola



Doit-on choisir une véranda ou une pergola ? En réalité, elles ne se destinent pas à la même utilisation. La pergola se compose uniquement d'une structure et d'un toit.

Elle peut même servir de première étape à une véranda. Ouverte sur l'extérieur, la pergola sert en premier lieu à se mettre à l'abri de la chaleur comme des intempéries. Elle s’installe contre une façade ou dans une cour.

Les conditions climatiques de votre région font partie des éléments à prendre en considération au moment de l’achat de votre véranda. En effet, une fois en place, il conviendra d'assurer son entretien. L’aluminium s'avère en ce sens particulièrement simple alors que le chêne exige des traitements.

Concernant les vitrespréférez des vitrages auto-nettoyants sur les murs comme sur la toiture

Combien coûte une véranda



Les prix pour une véranda couvrent une large fourchette : Ils découlent des dimensions mais aussi des matériaux et commencent dans les 15 000€. Le polychlorure de vinyle est le matériau le plus économique, le fer forgé le moins abordable. On peut acquérir des vérandas dans les grandes surfaces spécialisées ou chez un distributeur.

Vous pouvez en outre en dessiner les plans avec un logiciel de conception puis vous faire aider par un professionnel. Les tarifs indiqués n'incluent pas l’installation. D'ailleurs, vous pouvez parfaitement faire jouer la concurrence.

La pose d'une véranda



Un as du bricolage ou un professionnel peut construire une véranda. Avant tout, il est nécessaire d’en déterminer l’utilisation (serre, bureau, etc.) et la dimension, comme sa disposition par rapport au bâti. Ensuite, il faut décider de sa forme (droite, arrondie, etc.

Si des vérandas en kit sont désormais en vente, leur installation exige un certain savoir-faire. Une pergola peut de son côté être posée assez facilement par un bon bricoleur assez facilement. Vous avez toujours la la possibilité de demander les services d'un professionnel : cela revient plus cher, en contrepartie vous avez l’assurance d’une véranda solide.

N’oubliez pas toutefois de demander la garantie de dix ans.